Cholurso

Le traitement par Cholurso

Cholurso est la troisième spécialité composée d’acide ursodésoxycholique, un acide biliaire, après Delursan 250 mg et 500 mg, et Ursolvan 200 mg. Elle se présente en comprimés dosés à 250 mg et 500 mg, comme Delursan. Ces trois médicaments sont des traitements des cholestases et des lithiases.

Cholurso est un comprimé pelliculé de 250 ou de 500 mg fabriqué par le laboratoire Mayoly-Spindler. S’administrant par voie orale, sa posologie usuelle varie en fonction de la pathologie à traiter. Le dosage peut aller de 13 mg à 30 mg par kg par jour sans toutefois dépasser les 1 000 mg toutes les 24 h. Ce médicament à base d’acide biliaire peut être prescrit pour le sujet présentant les cas suivants :
– Cholestase chronique de la mucoviscidose.
– Lithiase biliaire cholestérolique symptomatique : cette maladie se manifeste dans le cas d’une vésicule à paroi normale non scléro-atrophique chez le sujet présentant une contre-indication à la chirurgie.
– Cholestase gravidique symptomatique : c’est une maladie apparaissant au troisième trimestre de la grossesse. Elle constitue un réel danger pour la femme enceinte même si sa physiopathologie demeure méconnue.
– Cholangite sclérosante primitive : c’est une maladie rare, touchant essentiellement l’homme âgé de plus de 30 ans. Liée à une inflammation, cette pathologie s’accompagne du durcissement et de la fermeture des voies biliaires.
– Cirrhose biliaire primitive : c’est une maladie hépatique touchant particulièrement la femme. Apparaissant le plus souvent vers la cinquantaine, cette pathologie se manifeste par des démangeaisons précédant l’apparition d’une jaunisse périodique.
– Cholestase intrahépatique familiale progressive de type III : d’origine hépatocellulaire, c’est une maladie héréditaire de la formation de la bile. L’âge de début de cette maladie demeure variable car l’enfant et l’adulte peuvent la contracter.
– Lithiase biliaire du syndrome LPAC (Low Phospholipid Associated Cholethiasis) : apparaissant souvent avant 40 ans, cette maladie se distingue par l’association de mutations d’un gène et de la concentration de phospholipides biliaires avec une lithiase récurrente et symptomatique.

source: Confidentielles vous présente le médicament Cholurso.

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *